Des articles

Le commerce du vin à Bristol aux XVe et XVIe siècles

Le commerce du vin à Bristol aux XVe et XVIe siècles

Le commerce du vin à Bristol aux XVe et XVIe siècles

Par Catherine R. Pitt

Thèse de maîtrise, Université de Bristol, 2006

Résumé: Bristol était le troisième importateur de vin en Angleterre aux XVe et XVIe siècles, et pour le port lui-même, le vin était son importation la plus importante et la plus précieuse. Il y a eu très peu d'études à ce sujet, en particulier en utilisant les comptes personnalisés existants. Cette thèse vise à reconstituer le commerce du vin de Bristol à la fin des XVe et XVIe siècles à travers l’analyse approfondie de quatre comptes personnalisés d’années différentes au cours de cette période. Trois de ces récits n'étaient pas transcrits auparavant. Ce faisant, cette étude vise à recueillir davantage de connaissances sur la nature du commerce du vin de Bristol à partir du détail de ces registres.

Le travail se concentrera sur l’importation de vin du continent à Bristol et examinera toutes les transitions sur les marchés de Bristol à l’étranger. La thèse examinera la théorie selon laquelle la perte de la Gascogne en 1453 a provoqué un déplacement des importations de vins français vers la croissance dans la péninsule ibérique, et explorera si cela s'est poursuivi, et dans quelle mesure, au cours des XVe et XVIe siècles. Cette étude examinera également s'il y a eu un déclin du commerce du vin de Bristol au cours du XVIe siècle. Il a été constaté que les comptes personnalisés ont trop souvent été pris pour argent comptant dans le passé et que l'impact de la contrebande de vin a été ignoré. La fiabilité des comptes personnalisés étudiés sera évaluée en tenant compte des facteurs d’influence, tels que la guerre, la religion et le commerce illicite, et dans quelle mesure cela a pu avoir une influence néfaste sur les données des comptes. Cette thèse découvrira qu'après 1558, il existe des incitations importantes à la contrebande de vin qui semblent avoir miné les comptes personnalisés créés après cette date.

Le premier chapitre consiste en une analyse détaillée des données des quatre comptes douaniers, en étudiant les quantités de vin importées pour révéler la nature du commerce du vin de Bristol au cours de la période, en mettant l'accent sur les preuves d'un déplacement du marché de la France vers la péninsule ibérique.

Le deuxième chapitre sera ensuite une analyse de la fiabilité de ces comptes en tant que véritable bilan des importations de vin et de la nature du commerce du vin de Bristol. Les preuves seront examinées à partir d'études connexes et de documents actuels existants. Cela révélera s'il y avait des incitations ou des preuves pour la contrebande de vin et, dans l'affirmative, dans quelle mesure cela peut avoir affecté la fiabilité des comptes douaniers.

La conclusion résumera les preuves issues de l’examen de ces quatre comptes personnalisés et leur fiabilité en tant que modèle d’études sur la nature globale du commerce du vin de Bristol à la fin des XVe et XVIe siècles.


Voir la vidéo: Les pratiques religieuses en France du XVIe au XVIIIe siècle (Janvier 2022).