Émissions de télévision

Monde sans fin - Critique de l'épisode 1: Knight

Monde sans fin - Critique de l'épisode 1: Knight

Monde sans fin (mini-série)

Avis sur EP01: Knight

«Tu es une pute… et ma mère. Je vous suggère de choisir celui que vous voulez être. Je n’aurai pas les deux! ~ Édouard III

Alors nous commençons le conte de Ken Follett, Monde sans fin, une nouvelle émission diffusée sur Showcase ici au Canada le mardi soir, Channel 4 au Royaume-Uni et Reelz aux États-Unis le 17 octobre. Il est basé sur le livre éponyme de Follett à succès.

Situé dans la ville fictive de Knightsbridge, la ville dans laquelle le livre et celui de FollettPiliers de la Terre», Était basé, il commence par une poursuite effrénée. Un chevalier tue ses poursuivants tandis que deux garçons regardent derrière un buisson. Ils ramènent le chevalier blessé dans leur village où ils apprennent que son nom est Sir Thomas Langley. Il demande à devenir moine pour cacher un terrible secret.

Nous rencontrons Caris (joué par Charlotte Riley, "La prise”, “Les Hauts de Hurlevent”), Un jeune guérisseur visionnaire. Nous rencontrons Petranilla, la tante égoïste et sournoise de Caris (jouée par "Sexe et ville”Star Cynthia Nixon). J’aime Nixon mais je vais être honnête - je ne suis pas fan de la tentative de Nixon d’accent britannique; ce n’est pas le meilleur. Caris s'occupe de sa mère malade et Petranilla veut assurer son fils Godwyn's (joué par Rupert Evans, "Agora"," Hellboy») Éducation à Oxford alors elle empoisonne sa belle-sœur. Le père de Caris est arrêté comme traître par les hommes de la reine Isabelle et Petranilla vient plaider pour la vie de son frère au sordide Sir Roland (joué par Peter Firth, "Amistad”, “Le plus grand jeu jamais joué”). Elle tente de le soudoyer pour sauver son frère et réussit. La performance de Riley est de loin la meilleure de cette émission; elle est fougueuse et agréable à regarder.

Le comte de Shiring est arrêté pour complot contre le nouveau roi sous les ordres de la reine Isabelle (joué par Aure Atika («Sdoigts ticky”) Sir Roland épargne ses fils et en prend un comme écuyer.

Pendant ce temps, Edward III (joué par Blake Ritson, "Emma”, “Parc Mansfield") est sur sa mère et son amant, Roger Mortimer. Edward fait saisir Mortimer pour le meurtre de son père. Il sait que Mortimer a conspiré avec Sir Thomas Langley pour tuer Edward II à cause d'une lettre qu'Isabella a brûlée. Alors qu'Isabella prétend ne rien savoir de cette trahison, Mortimer est aussitôt traîné du lit et pendu. Il y a une «liberté artistique» hollywoodienne prise ici car ce n'est pas ce qui se passe historiquement. Mortimer est pendu mais pas avant un mois de procès au Parlement. Enfin, Petranilla essaie de marier Caris pour se débarrasser d'elle une fois pour toutes.

Il y avait beaucoup de choses à faire dans ce premier épisode et même s'il y avait des scènes graphiques pour garder les gens collés à leurs écrans, l'épisode d'ouverture ne m'engageait vraiment pas et ne gardait pas mon intérêt. J'ai senti que c'était juste "OK" avec quelques bonnes répliques et des moments solides mais pour la plupart, c'était plutôt oubliable. Le jeu d’acteurs n’était pas mauvais, mais ce n’était pas non plus de premier ordre (à l’exception de Riley). C'est déconcertant étant donné que Follett est le consultant de cette mini-série. J'espérais que parce que l'auteur avait son mot à dire, la série serait bien meilleure. Cela ne semble pas être le cas. Je vais continuer à le regarder pour voir s'il s'améliore mais cet épisode pilote m'a déçu.


Voir la vidéo: Lost u0026 Found. Critical Role. Campaign 2, Episode 13 (Octobre 2021).