Podcasts

Une analyse des abus sexuels sur les enfants sous l'empire byzantin

Une analyse des abus sexuels sur les enfants sous l'empire byzantin

Une analyse des abus sexuels sur les enfants sous l'empire byzantin

Par Lorissa Kingston

Byzance comme contexte de recherche en sciences humaines (2013)

Sous l'empire byzantin, les abus sexuels sur les enfants étaient plus répandus et moins stigmatisés qu'aujourd'hui.

La source principale incluse dans cet article est une fresque du monastère de Gratsanitsa (Serbie) de la princesse Simonis. Il est utilisé pour illustrer la jeunesse et le statut de la princesse Simonis à titre d'exemple pour les arguments de cet article.

Les sources secondaires comprennent une variété d'articles publiés dans la revue Child Abuse & Neglect ainsi qu'un livre très influent détaillant différents aspects des enfants et de l'enfance de l'Empire byzantin.

En recherchant cette question particulière d'intérêt, mes sources indiquent certaines limites définies à mes découvertes. La première limite est de disposer d’informations à jour sur les modes de maltraitance des enfants d’aujourd’hui provenant strictement du Canada et du Royaume-Uni. Bien que ces informations nous donnent de bonnes indications sur la prévalence de la maltraitance des enfants dans notre société, de nombreuses sociétés différentes ne sont pas représentées. En réalité, il existe certaines cultures dans lesquelles certaines des activités de promotion des abus évoquées dans cet article sont pratiquées aujourd'hui. Compte tenu de cette information, il serait peut-être plus approprié de dire que: à Byzance, la maltraitance des enfants était plus répandue et moins stigmatisée qu'elle ne l'est aujourd'hui au Canada (ou quel que soit l'endroit que vous déterminez).


Voir la vidéo: Au cœur de lhistoire: La vie de Sigmund Freud Franck Ferrand (Janvier 2022).